Sillingy Qualité de vie et authenticité

logo du site
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy
  • Sillingy

Accueil du site > Notre village > Présentation de la commune

Présentation de la commune

Copie de Panneau entree de ville fleurie
panneau 2ème fleur

PDF - 368.4 ko
Diplome 2ème fleur
PDF - 372.7 ko
prix du fleurissement en pleine terre


Sillingy, deuxième commune de la Communauté de Communes Fier et Usses (CCFU) par sa population (4570 habitants au 1er janvier 2013), s’étend, en limite Nord-Ouest de l’ agglomération d’Annecy, sur un grand triangle de 1484 hectares : depuis Bromines et Chaumontet (intégrant une partie de la zone commerciale dite « d’Epagny »), le long de la montagne de la Mandallaz jusqu’ au hameau du Geneva qui marque l’entrée dans La Balme de Sillingy, du sommet de la colline de Bornachon (au pied de laquelle se niche le hameau de La Combe), à travers champs et coteaux jusqu’au pied de la Montagne d’Age.

Cette extension géographique induit une grande variété de paysages.

Le nom de Sillingy vient, selon certains étymologistes, du radical celtique « SILL », cours d’eau, et signifie habitations entourées par les eaux. En effet, plusieurs zones humides occupent les terres avoisinant le chef-lieu. Le village est dominé au sud-ouest par les collines de Nonglard et de La Combe, au sud-est par la colline de Poisy.

Le point le plus haut est situé à Bornachon (755 m) et le plus bas à Chaumontet (455 m). Plus de 40% du territoire est à plus de 600 mètres d’altitude. Cette situation permet de profiter, depuis les hauteurs, d’un panorama exceptionnel sur le bassin annécien, les Préalpes (contreforts du Chablais, Aravis, Bornes, Bauges), et même, par beau temps, les glaciers sommitaux du Mont Blanc et de la Vanoise.

Un réseau de chemins ruraux offre au promeneur de nombreuses et agréables possibilités, agrémentées, avec un peu de chance, par des rencontres bucoliques avec les représentants de la faune locale (chevreuil, renard, faisan, rapace...). Dans le secteur de la Petite Balme, au pied de la falaise de la Mandallaz, se trouve le Miroir de Faille, unique en Europe, trace géologique visible de l’activité tectonique de la faille du Vuache.

Une autre particularité de Sillingy est de posséder dix hameaux (Chef-lieu, Bromines, Seysolaz, Chaumontet, Quincy, Arzy, Lugy, La Combe, Sublessy, La Petite Balme), et deux églises, l’une située au Chef-lieu et l’autre à La Combe. Nous sommes sur un territoire rural et agricole (une dizaine d’exploitations sont en activité, dont 6 dans le domaine de l’élevage bovin et la production laitière).

Une micro-crèche, quatre écoles, un collège, une maison des associations et des jumelages (MAJ), un centre d’hébergement municipal, une salle d’animation rurale (SAR), des équipements sportifs (gymnase, terrain de foot), de nombreuses associations, répondent au besoin de chacun et viennent parfaire le bien-être des habitants.

De nombreux commerces et services de proximité, un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes (EHPAD), sont présents non seulement au chef-lieu mais aussi au Geneva et à La Combe. La population travaille majoritairement sur l’agglomération d’Annecy, et en Suisse. Entreprises et artisans entretiennent une activité importante et de nombreux emplois localement.

Enfin, Sillingy, commune d’Europe, est jumelée avec les villages de Reconvilier dans le Jura Bernois en Suisse, Paularo dans le Frioul en Italie et Sainte-Hermine, commune de Vendée.

Sillingy a obtenu « sa deuxième fleur » de la Région Rhône-Alpes, au concours « Fleurissement-Paysages et Développement Durable ».



Site réalisé en SPIP pour l'AMRF